Pèlerinage en Inde avec XuYen (le nord)

Publié le par Sésame Yoga

"Partir en touriste, et revenir en pèlerin", nous scandait XuYen !
Le but de ce séjour en Inde en forme de pèlerinage, en décembre 2009, était de rencontrer la spiritualité vivante en Inde, de l'expérimenter à notre mesure, en visitant des lieux sacrés, ashrams des grands maîtres du XXème siècle. Bien sûr, le choix des lieux était subjectif, et correspondait à ma sensibilité, avec malgré tout le souci d'une progression offrant un panorama large.

Le souvenir fort et vibrant de ce voyage est l'occasion aujourd'hui d'une série d'articles présentant ces Etres exceptionnels qui ont lu jusqu'au bout le livre de l'Humain, et desquels nous avons tant à apprendre.
Le tout assorti d'une petite bibliographie ! Souvenons-nous que la sadhana (l'ascèse spirituelle) accorde une part importante à la lecture des livres de Sages, ou relatant leur vie...

http://sivanandaonline.org/multimedia/photos/sivananda/big%20(16).jpg Swami Sivananda (1887 – 1963)

Il était l’un des grands maîtres indiens du Yoga. Après une carrière de médecin en Thaïlande, il rencontre la spiritualité et suit l'ascèse rigoureuse d'un yogi, devenant rapidement une lumière de sagesse pour ses contemporains. Son œuvre était toujours centrée sur le service des autres. Comme support de son enseignement, Swami Sivananda a fondé la Divine Life Society à Rishikesh, dont le but est de "diffuser la connaissance spirituelle". Il y enseigna une forme de Yoga qui intégrait tous les systèmes de Yoga connus.
Ses enseignements se résument en six mots : Servir, Aimer, Donner, Purifier, Méditer, Réaliser.

Swami Sivananda a écrit plus de 350 livres (biographies, autobiographies, poèmes, messages, traités sur le yoga, la santé….). Il a fondé un hôpital à Rishikesh, ainsi qu'une pharmacie ayurvédique, et participé à nombre d'oeuvres charitables.

Un autre aspect de ce grand maître est son amour de la musique, qu'il considérait comme un yoga à part entière, ce qui fera l'objet d'un article ultérieur.
Lors de notre séjour à Rishikesh, nous avons eu l'occasion de chanter à maintes reprises dans l'ashram. Le matin tôt, au temple, entrainé dans le kirtan à Shiva par qui voulait bien lancer le chant, d'une voix plus ou moins assurée (!), et parfois accompagné à l'harmonium. Le soir aussi, dans les appartements de Swami Shivananda, directement au bord du Gange. Il s'agit alors d'un kirtan plus "organisé", et mené tambour (et  harmonium) battant par de sympathiques "swamis chanteurs" ; mais là aussi chacun peut solliciter le micro et chanter le mantra qui lui est cher, pour peu qu'il corresponde à la déité du jour. Adam a ainsi entrainé un chant joyeux à Ganesha, accompagné avec enthousiasme par les musiciens de l'ashram !
Dans le Bhajan Hall enfin, chacun peut aller chanter le Maha Mantra (Hare Krishna Hare Rama), et participer à la continuité de cette vibration entretenue depuis plus de 50 ans sans interruption ! nous avons passé là une belle heure, entouré de photos inspirantes des nombreux maîtres que l'Inde a porté.

“L’Essence Du Yoga” de Swami Sivananda  - ed. Terre du Ciel

http://sivanandaonline.org/ (en anglais)
http://www.sivananda.eu/fr/sivananda-yoga/les-maitres/biographie-swami-sivananda.html
http://lh5.ggpht.com/_ZvECXEnvfJo/S1Shc41ZtPI/AAAAAAAACMY/_Vlu-T6p92Y/s720/DSC_0062.JPG  http://lh5.ggpht.com/_ZvECXEnvfJo/S1SgElH66RI/AAAAAAAACLw/aTH8rgczslM/s512/DSC_0020.jpg 

http://www.chidananda.org/uploaded_files/product/file2-1250500956.JPG Swami Chidananda (1916 – 2008)

Disciple de longue date de Swami Sivananda, il avait selon les vœux de son maître, repris le flambeau de la Divine Life Society, à Rishikesh. Grand yogi des temps modernes, il a parcouru le monde entier pendant cinquante ans, en transmettant l’enseignement de son précepteur. Il est l’auteur de nombreux ouvrages en anglais, dont certains sont traduits en français.
Il était un exemple de service désintéressé : sa devise était “Service before Self” (Le service est plus important que soi) et elle résume bien la vie entière de ce grand homme vivant dans l’austérité.  Swami Chidananda a réussi à garder vivant l’esprit de l’ancienne tradition védantique et a attiré de nombreux chercheurs du monde entier à l’Ashram Sivananda, à Rishikesh. Le livre “Contemplez ces vérités” est une compilation de ses conférences inspirantes qu’il donnait lors de la méditation matinale à l’Ashram.
Sa vie durant, Swami Chidananda est resté un simple moine, malgré son titre de Président d’une organisation internationale, avec des centres dans le monde entier. Il a maintenu les valeurs de la tradition monastique indienne avec une extrême simplicité. Il faisait souvent référence à Saint François d’Assise, qui l’inpirait beaucoup…

Nous avons eu le privilège extraordinaire d'aller méditer dans la chambre de Swami Chidananda, et de nous imprégner de la Paix ineffable qui y règne, dans une ambiance couleur saffran, la couleur traditoinnelle du renoncement.

Video de swamiji chantant un bhajan à Ram (laissez passer le début, qui est une introduction parlée, la suite est chantée)

“Contemplez ces vérités” de Swami Chidananda (disciple et successeur de Swami Sivananda) Ed. Terre Du Ciel

http://www.chidananda.org/

chandraswami2004_08.jpgChandra Swami

Né en 1930, Chandra Swami a effectué sa sadhana en solitaire, dans les Himalayas et au Cachemire, vivant dans des grottes isolées, où il connut de nombreuses expériences spirituelles. Il fait partie de la lignée des Udasin, et est, depuis son enfance fortement influencé par le maître Baba Bhuman Shah (1687 - 1747) aussi connu sous le nom de Babaji.
Son enseignement invite à la vérification concrète, pratique, quotidienne de cette vérité éternelle que les sages, d’âge en âge, d’orient et d’occident, ne cessent d’énoncer et dont lui-même est  le témoignage vivant : “Vous êtes Etre-Conscience-Joie (Sat-Chid-Ananda) au-delà de la peur, de la souffrance et de la dualité.” Lui-même en silence depuis de nombreuses années, il nous encourage à méditer et à développer notre propre silence intérieur. Tout son être rayonne de joie, d’amour, de simplicité et de tranquillité profonde, ce qui ne l’empêche pas d’avoir un grand sens de l’humour.

Le but ultime de la vie est de vivre en Dieu. Le chemin ultime pour y parvenir est de vivre pour Dieu

Sadhana Kendra Ashram est un endroit dédié uniquement à la prière et à la méditation. Ce n'est pas un endroit de loisirs. C'est un lieu spirituel ouvert à tous les chercheurs spirituels sincères, sans distinction de caste, de croyance ou de religion, et qui s'engagent à suivre les règles de l'Ashram. l est obligatoire pour tous de participer aux 4 sessions de méditation (1h chacune).
Une retraite, même de quelques jours, dans ce lieu tranquille au bord de la rivière Yamuna est une bénédiction pour l'âme. A côté de l'ashram, Swamiji a fait construire
une école pour les enfants défavorisés des village, au fronton de laquelle on peut lire : "Entrez pour apprendre, repartez pour servir."

  “L’art de la Réalisation” (Poche)
 " Le Chant du silence ", compilation d’entretiens - Editions du Relié.


http://supervielle.univers.free.fr/maitre_contemporain/chandra_swami.htm

http://lh3.ggpht.com/_ZvECXEnvfJo/S1SttLVy8bI/AAAAAAAACRw/dQDGXAqF8DE/s720/DSC_0012.JPGhttp://lh4.ggpht.com/_ZvECXEnvfJo/S1SuSeJOibI/AAAAAAAACR8/s8QWaQMwEM8/s512/DSC_0032_2.JPG









Publié dans philosophie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :