Le Pouvoir de la Musique selon Swami Shivananda Saraswati

Publié le par nathalie

http://yogaequalidadedevida.files.wordpress.com/2009/04/sivananda_pic.jpgD'où vient  la puissance agissante de la musique ?
De la musique Suprême de Brahman (le Créateur), du Pranava Sacré (le son Aum).
Ecoutez la vibration du Tambura (instrument à corde qui sert de bourdon) : entendez-vous le majestueux Pranava-Nada (le son Aum) ?
Toutes les notes de musique se fondent magnifiquement dans ce Pranava.
Toutes les notes de musique jaillissent de ce Pranava.
Le but de la musique est de faire résonner ce Pranava-Nada dans votre coeur.

La musique est une synthèse des différents Yogas, ou voies de Réalisation de Dieu. La musique elle-même est une ascèse de hatha-yoga, car elle implique une bonne dose de contrôle et de régulation de la respiration. Il y a une respiration pleine et profonde, et cela renforce grandement les poumons tout en purifiant le sang.

http://www.hinduismnet.com/images/god_saraswathi.jpgla musique de Sankirtan (chant dévotionnel) fait intégralement partie du Bhakti Yoga (Yoga de la Dévotion), cela va sans dire. Sankirtan et Bhakti sont inséparables.
Certains prescrivent le KarmaYoga (Service Désintéressé) pour supprimer la ronde des impuretés, Upasana pour dissoudre l'oscillation du mental (Vikshepa), et la méditation sur les formules védantiques pour lever le voile de l'ignorance, Avarana.
Mais le Sankirtan supprime tout cela, c'est pourquoi c'est le meilleur Yoga, et le plus facile.

Les adeptes du yoga ont reconnu qu'il existe des centres vitaux dans le corps subtil de l'homme, qui vibrent et produisent certains sons astraux. Quand on chante des Mantras ou des Kirtans, ces centres vitaux internes sont influencés et leur pouvoir spirituel latent se manifeste.

La musique est le plus ancien des arts. C'est le moyen d'exprimer les émotions. La musique attise l'amour et infuse l'espoir. Elle est dans le coeur des hommes et des femmes. Elle est sur leur langue. La musique est le vent et la vague. Elle est la berceuse, elle est le pleur de l'enfant… Il y a de la musique en toute chose si vous avez des oreilles.
Le son est la manifestation première de l'absolu. Chargé de la force transcendantale de l'âme, le son est le principe, le pouvoir et la source de toute création.
De nombreux exemples attestent de sa puissance tant au niveau individuel que cosmique.
Dans la musique indienne, il y a l'exemple fameux de Tansen, le musicien mythique (célèbre musicien à la cour d’Akbar) qui faisait tomber la pluie en jouant le Raga Megh (Raga pour la saison des pluies) ou allumait une lampe en jouant le Raga Dipika (la Flamme).
Om raconte aussi comment les lamas tibétains dispersaient les nuages chargés de pluie, ou au contraire les concentraient et faisaient pleuvoir avec le son de leurs cors, trompettes et battements de tambours.

Nada (le Son) capture l'esprit, le dissous. Il apaise le tigre le plus féroce, attendrit les pierres et fait plier le Banyan. Il nous met en extase, nous berce, nous énergise. Il nous élève, nous inspire, nous renforce et nous ravigore. Il vibre dans notre mémoire.

La musique remplit l'esprit de Sattva (L'un des trois principes (GUNA) composants de l'univers. Sa nature est d'être pur, limpide et léger). elle génère l'harmonie dans le coeur. Elle adoucit la nature brutale. La musique réconforte les affligés, ceux qui sont seuls et en détresse. La musique retire les soucis, l'anxiété. Elle nous fait oublier le monde. La musique relaxe et élève l'esprit.

La musique n'est pas un instrument d'excitation nerveuse ou de satisfaction des sens. C'est une voie de yoga qui permet d'atteindre la Réalisation du Soi. La musique devrait être traitée comme un yoga.

L'histoire indienne est remplie de saints musiciens qui ont eu des expériences mystiques avec la musique, Mira Bai, Tukaram, Kabir Das, Tyagaraja, Purandara Das et d'autres encore.

http://www.sivananda.eu/typo3temp/pics/5eebd1af11.jpgLa musique est un Yoga du Son (Nada Yoga). Les notes de musique ont des correspondances avec les nadis ou canaux subtils de l'être, avec les chakras. La musique vibre dans ces nadis, les purifie et éveille leur puissance psychique et spirituelle latente. la purification des nadis assure non seulement la paix et la joie de l'esprit, mais aide aussi l'aspirant sur la voie du yoga à atteindre le but de la vie très facilement.

Les douces mélodies exercent une forte influence sur l'esprit et la nature physique des êtres vivants. Elle peut les contrôler à volonté, et le mental, la baguette magique de Maya (l'Illusion), la terreur des aspirants spirituels est sous contrôle entre les mains du yogi musicien. La merveille des merveille c'est  que non seulement le mental du musicien est ainsi sous contrôle, mais aussi celui des auditeurs.  Ils deviennent calmes et béats.

Les Rishis des temps anciens ont invariablement composé leurs enseignements sous forme de poèmes ou de chansons. Les textes sacrés anciens (vedas, smritis, puranas etc) sont tous soumis à la musique, ils obéissent à une composition métrique et suivent un rythme, et une mélodie.

la musique est aussi une aide dans le traitement des maladies. Le sages affirment que bien des maux peuvent être soignés par le son de la flûte, de la vina, du sitar ou du sarangi. Là ou d'autre méthodes échouent, le kirtan fera des merveilles.

D'après des citations de Swami Shivananda Saraswati, traduction de Nathalie.


YogaDeLaVoix.jpgnos prochains stages de Yoga de la Voix :
24 et 25 avril dans le Gard
voir toutes les dates sur le site

Publié dans Yoga de la Voix

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :