L'enseignement de Ramana Maharshi - 23/02/1957

Publié le par Sésame Yoga

http://www.messagefrommasters.com/ramana_meditation/Ramana_maharshi_meditation.jpgRamana Maharshi répond à un groupe de visiteurs qui l'interroge.

Ramana Maharshi : Le Hatha-Yoga est un processus de purification. Il favorise également la paix mentale par la pratique du pranayama (contrôle de la respiration).

Q° : Puis-je pratiquer le pranayama, est ce utile ?

Ramana Maharshi : Le pranayama est une aide qui favorise la maîtrise du mental. Seulement, vous ne devez pas vous arrêter là. Vous devez aller plus loin et pratiquer pratyahara (intériorisation du mental), dharana (concentration), dhyana (méditation), jusqu'au samadhi (éveil). Finalement, vous obtiendrez de bons résultats.

Q° : Comment peut-on maîtriser le désir, la colère, l'envie, la confusion, l'orgueil et la jalousie ?

Ramana Maharshi :Par le dhyana (méditation), qui consiste à retenir une seule pensée et à repousser toutes les autres.

Q° :Sur quoi doit-on méditer ?

Ramana Maharshi :Sur ce que vous voulez.

Q° :Et comment méditer ?

Ramana Maharshi :Concentrez-vous sur ce que vous préférez. Quand une seule pensée prédomine, toutes les autres sont repoussées et finalement éliminées. Tant que la diversité prédomine, les mauvaises pensées persistent. Quand l'objet de l'amour prédomine, seules les bonnes pensées occupent le champ du mental. Pour cela, accorochez-vous à une seule pensée. la pratique de dhyana est la plus importante.

...

Dhyana veut dire combat. Dès que vous commencez la méditation, d'autres pensées prennent de la force et essaient de faire sombrer la seule pensée à laquelle vous essayer de vous accrocher. La bonne pensée doit gagner en force  par une pratique répétée. Dès qu'elle sera devenue suffisament forte, elle fera fuir les autres pensées. C'est le combat royal qui se livre au cours de la méditation.

Pour se débarrasser de la souffrance, la paix mentale est nécessaire ; cela implique l'absence de perturbations provoquées par toutes sortes de pensées. La paix mentale ne s'obtient que par la pratique de dhyana.

Q° :Quelle est alors la nécessité du pranayama (contrôle de la respiration) ?

Ramana Maharshi :Le pranayama est utile pour celui qui ne peut pas contrôler directement le spensées. Il agit comme le frein d'une voiture. Cependant, on ne doit pas s'arrêter à lui, comme je le disais tout à l'heure....

Lorsque dhyana porte ses fruits, le mental est sous contrôle, même en l'absence du pranayama. Les asana (postures physiques) aident le pranayama, qui à son tour aide dhyana et alors la paix du mental s'ensuit. Voilà le but du Hatha-Yoga.

Plus tard, Ramana Maharshi poursuit : 

Quand le dhyana est bien établi, il ne peut plus être abandonné. Il se déroule automatiquement, même quand on travaille, qu'on s'amuse ou qu'on éprouve du plaisir. Il persiste aussi pendant le sommeil. Le  dhyana doit devenir si profondément enraciné qu'il devient tout naturel.

...

Dhyana est la plus intense et la plus puissante de toutes les pratiques.

 

L'enseignement de Ramana Maharshi - Nouvelle édition intégrale (Albin Michel)

Publié dans citations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :