Faire le tri

Publié le par Sésame Yoga

"Lorsque vous êtes émotionnellement perturbés, l'insécurité et l'anxiété de l'esprit conscient sont convertis dans l'esprit inconscient, qui est enfoui dans le coeur, et non dans le cerveau. la terreur face au futur, l'angoisse de savoir si les exigences et besoins de la vie pourront être satisfaits et la peur de perdre sont des soucis qui tourmentent les gens partout dans le monde....

...Nous autres, humains, avont une tendance innée à résister au changement, parce que nous nous sentons en sécurité avec ce qui est familier et redoutons l'insécurité de ce qui est nouveau. mais inévitablement la vie oscille, bouge et change entre le connu et l'inconnu. Aussi, bien souvent, nous ne sommes pas prêts à accepter le flot de la vie. Nous recherchons la liberté mais nous nous accrochons à la servitude. Nous ne permettons pas à la vie de "se produire" et de prendre sa forme propre....

... La solution yoguique conssite à étudier la manière de s'adapter et de se développer soi-même. La clé est de contrôler les perturbation émotionnelles et les fluctuations du mental...
Le Pranamaya Kosha, l'enveloppe énergétique, est non seulement le lieu où nous travaillons avec notre souffle, mais également celui où nous travaillons avec nos émotions.... "

et aussi

"Les Vrittis sains

Voici une traduction assez libre du premier conseil spécifique de Patanjali à propos des perturbations émotionnelles : "Si vous êtes content, agréable et généreux dans votre comportement envers autrui, les obstacles diminueront. Si vous êtes avares dans vos émotions et pleins de jugements dans votre esprit, les obstacles croitrons". Plus précisément, Patanjali nous dit ceci : afin d'atteindre un état de conscience serein, nous devons être prêts à changer notre comportement et notre approche à l'égard du monde extérieur - et cela pour notre propre bénéfice. Certains traitements, connus comme des qualités saines et guérisseuses de la conscience, affinent l'esprit et aplanissent la voie du yoga.
Ce sont :
1. Maitri : le fait de cultiver la bienveillance envers ceux qui sont heureux
2. Karuna : le fait de cultiver la compassion envers ceux qui sont affligés
3. Mudita : le fait de cultiver la joie envers ceux qui sont vertueux
4. Upeksa : le fait de cultiver l'indifférence ou la neutralité envers ceux qui sont pleins de vices.
Ces 4 qualités sont si simples qu'elles en paraissent banales. En réalité, elles sont subtiles et profondes.
En ne les appliquant pas, nous dissipons nos énergies. En d'autres termes, l'énergie doit être entrainée à l'intérieur, accrue, contenue, distribuée et investie à l'intérieur. Mais en réalité, l'énergie s'échappe de nos comme d'une passoire !

Se réjouir du bien-être des autres revient à partager les richesses du monde. Lorsque nous plongeons notre tasse dans l'infini, nous sommes enrichis, mais l'infini n'est pas diminué..."

extrait de "Voyage vers la plénitude et la lumière" par B. K. S. Iyengar (chapître "Vitalité")La voie de la paix intérieure : Voyage vers la plénitude et la lumière

Publié dans philosophie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :